Alcool, tabac, drogues, médicaments, jeux d’argent, sexe, smartphones, réseaux sociaux… Les dépendances sont légion! J’ai sélectionné pour vous un florilège de publicités qui s’attaquent aux addictions.

#1 Les jeux d’argent, une addiction

En transposant l’univers des jeux d’argent avec les codes visuels de l’addiction à la drogue, Bellwood Health Service obtient des visuels chocs et un message clair et radical: le jeu d’argent est aussi addictif que la drogue.

#2 The more you connect, the less you connect

Shiyang he s’associe à l’agence Ogilvy pour créer une série de visuels  de prévention pour le Centre de recherche psychologique de Shenyang. En mettant en scène un smartphone surdimensionné bloquant tout lien entre les membres d’une famille, il met en évidence les effets néfastes des smartphones sur les relations humaines.

#3 Slogan cherche affiche

Cette citation tirée du site hplyrikz.com ferait une jolie punchline pour une campagne de prévention aux addictions. Avis aux amateurs 😉

#4 Avant-Après

Le photographe londonien Roman Sakovich utilise la technique du side-by-side pour illustrer les deux faces des personnes atteintes d’addiction.

#5 La publicité tue!

L’agence genevoise Etienne & Etienne signe une série d’affiches axées sur un slogan désarçonnant, qui invite les autorités, les festivals et les agences de publicité à dire non à la manne déversée par l’industrie du tabac (lire plus).

#6 Le danger invisible

Le plus grand danger, c’est d’oublier ce qu’elles sont vraiment. C’est avec ces mots que la Foundation Against Drug Addiction parle de drogue à son public-cible, une drogue de plus en plus accessibles à tous.

#7 Fashion junky

On se rappelle tous de cette campagne choc de Sisley avec pour tagline Fashion Junkie, et associant ses produits à des drogues dures. Une publicité ambiguë: fait-elle l’apologie du shopaholism ou de la dépendance aux drogues dures?

#8 La technologie est l’opium du peuple

Pour promouvoir la signature du nouveau trimestriel « La technologie est l’opium du peuple », l’Humanoïde et l’agence Gloryparis ont imaginé une campagne décalée et provocante en faisant le pari audacieux d’interpréter la notion d’addiction provoquée par « l’abus » des nouvelles technologies en détournant les noms et logos des géants du secteur. Appliquant leur leitmotiv « L’audace mène à la gloire », ils ont imaginé cinq visuels percutants, efficaces et minimalistes mettant en exergue notre dépendance aux nouvelles technologies.

#9 Krokodil requiem

Ce chef d’œuvre de Romain Demongeot, esthétique et choc, nous montre la descente aux enfers d’un addict à la drogue Krokodil, qui fait des ravages en
Russie.